« Base de Données de l'Observatoire Hydro-Géochimique de l'Environnement »

Présentation

L’Observatoire Hydro-Géochimique de l’Environnement (OHGE) a été créé en 1985 pour étudier le lien entre les pluies acides et le dépérissement forestier grâce à trois équipes de recherche CRNS-Université de Strasbourg (géographie et géochimie) et INRAE Nancy (écologie forestière). Il est devenu un véritable laboratoire naturel dont les orientations scientifiques s’axent autour des enjeux de la préservation en eau et en sol et de la durabilité des forêts. Il s’agit de :
• Etudier et mieux évaluer la dynamique de l’eau et des éléments chimiques à l’interface atmosphère/eau/sol/plantes.
• Comprendre les réponses de ce milieu particulier aux perturbations naturelles et anthropiques locales et globales (changement climatique, pollutions atmosphériques, exploitation forestière, croissance du gibier).
• Modéliser le fonctionnement couplé bio-hydro-géochimique à l’échelle du bassin versant pour prédire/anticiper les évolutions futures des écosystèmes.

La base de données de l'OHGE utilise la Base de Données pour les Observatoires en Hydrologie (BDOH) dévelopée par l'INRAE pour les besoins des observatoires (Branger et al., 2014). BDOH a pour vocation de permettre la gestion, la bancarisation et la mise à disposition des données hydrologiques et biogéochimiques issues des observatoires de long terme.

Ces données sont utilisées à des fins scientifiques par les chercheurs de l'OHGE et ses partenaires, ainsi que par la communauté opérationnelle de l'environnement publique ou privée (services de l'État, collectivités territoriales, bureaux d'études, industriels). Les données sont accessibles à tous gratuitement moyennant une inscription sur le site et le respect des conditions d'utilisation.

Pour en savoir plus sur l'OHGE: http://ohge.unistra.fr/

Bassin versant du Strengbach

Le site de l'Observatoire Hydro-Géochimique de l'Environnement (https://ohge.unistra.fr/) est le bassin versant du Strengbach (80ha) situé sur la commune d’Aubure (60km au Sud-Ouest de Strasbourg). Il est en zone de moyenne montagne (entre 880 et 1150m d’altitude) dans le massif vosgien avec des pentes affirmées (10° à 30°). Le couvert végétal est à plus de 80% constitué de forêts exploitées (80% d’épicéas et 20% de hêtres), sur un substrat granitique acide hercynien. Les arbres présentent des signes de dépérissement forestier depuis les années 80. Les sols vont des sols bruns acides principalement sur le versant orienté Nord aux sols ocres podzoliques.

Le climat est de type tempéré océanique de montagne avec une température moyenne annuelle de 6°C et une pluviométrie moyenne de 1400 mm/an (dont 1 à 3 mois de neige). La lame d’eau moyenne à l’exutoire est de 800 mm/an. Les variations interannuelles sont importantes avec un facteur deux entre les années sèches et humides. Quatre sources captées pour l’eau potable sont collectées sur le site.

Les principales crues peuvent se produire à la fin de l’hiver lors de la fonte du manteau neigeux ou à cause des orages d’été. La période d’étiage est située entre la fin de l’été et le milieu de l’automne.

Editeur : OHGE - EOST 5 rue René Descartes, F-67084 Strasbourg cedex, Tel : +33 (0)3 68 85 03 73 - Directeur de la Publication : Marie-Claire PIERRET
Hébergeur : Direction du Numérique (DNum) - Université de Strasbourg 14 rue René Descartes 67084 Strasbourg cedex, Tel : +33 (0)3 68 85 06 00
Conception et création du site : © INRAE